Et si la reconnaissance était un levier pour la Qualité de Vie au Travail ?

Publié le 15 juin 2019

Parmi les multiples critères qui peuvent définir la qualité de vie au travail, un des principaux pourrait être la reconnaissance.  Il s’agit d’une attente quasi unanime des salariés quel que soit le statut du salarié ou le secteur économique. Ce critère viendrait même avant la rémunération.

Mais quel type de reconnaissance ? Ce besoin de considération peut se traduire de différentes façons.

 

La reconnaissance individuelle

Il s’agit d’une reconnaissance personnalisée non pas au poste occupé mais à la personne. Alors le leader ne s’adresse pas au comptable mais à Thomas N., en tant que personne. S’intéresser à la vie privée de son collaborateur est plus perçu comme une marque de reconnaissance, d’intérêt qu’un signe de curiosité malsaine.

 

La reconnaissance à l’atteinte des objectifs

Un autre type de reconnaissance se situe au niveau des résultats atteints. Cela correspond à l’atteinte, voire le dépassement des objectifs dits SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement défini). Cette reconnaissance se traduit souvent par une récompense financière quelle que soit sa forme (prime, augmentation, …).

 

La reconnaissance des efforts fournis

Une manière plus subjective de considération est d’évaluer les efforts fournis pour atteindre ses résultats, les résultats n’étant pas toujours le reflet de l’énergie ou des progrès réalisés. Il s’agit plus de motivation.

Les personnes au travail veulent être reconnues pour ce qu’elles font et les efforts qu’elles déploient.

 

La reconnaissance des aptitudes relationnelles

Enfin, il est aussi important de s’intéresser aux compétences de la personne, à ses responsabilités, au souci qu’elle porte à autrui. Nous sommes là dans le registre de qualité de la relation avec les autres, des valeurs et du comportement. Certaines personnes se distinguent par leur intelligence émotionnelle. Ce type d’intelligence facilite la coopération et la communication dans une équipe. Par conséquent, la reconnaître est bénéfique pour tous.

 

Selon de nombreuses études, il est constaté que les pratiques de reconnaissances sont défaillantes dans la majorité des organisations.

À l’heure où le désengagement des salariés est largement observé et commenté, la mise en place d’une politique de reconnaissance peut être un moyen d’inverser la tendance !

Testez la Qualité de Vie au Travail avec Kalliance le Jeu

 

Kalliance vous coach dans l’accompagnement
de votre organisation

D’autres articles susceptibles de vous intéresser

La communication en entreprise, l’incontournable défi des managers !

La communication en entreprise, l’incontournable défi des managers !

Un défi Complexe ? Oui, sans doute ! Nous sommes là pour vous aider à appréhender les principes clés qui permettent de s’affirmer tout en…

EN SAVOIR PLUS
Redonnons du sens au travail !

Redonnons du sens au travail !

55% des salarié estiment que le sens du travail s’est dégradé. Comment donner du sens

EN SAVOIR PLUS
motivation-au-travail

La motivation au travail est-ce jouable ?

Quels leviers pour accroître leur motivation au travail, instaurer une communication fluide

EN SAVOIR PLUS
cooperation-equipe

La vie est basée sur la coopération. L’est-elle dans votre équipe ?

La coopération est la base de toute forme de vie.

EN SAVOIR PLUS